2éme Journées Méditerranéennessur l’Agrumiculture : Relance de la filière agrumicole en Algérie

L’agrumiculture Algérienne n’est plus ce qu’elle était dans le passé, pourtant, cette filière a bien connu des années fastes (de l’indépendance aux années 80) où le pays régnait en maitre dans l’exportation des produits agrumicoles.Malheureusement, Au jour d’aujourd’hui, pour répondre à une demande nationale sans cesse croissante en produits agrumicoles (fruits frais ou de transformation), l’agrumiculture Algérienne n’arrive même pas à couvrirles besoins nationaux et a souvent recours à l’importation.

Compte tenu de l’impact socio-économique que peut avoir la filière agrumes, les pouvoirs publicsjugent impératif d’élaborer une stratégie globale et efficiente visantsa réhabilitation et son développement durable afin de mettre un terme à l’importation et par la même soutenir l’économie nationale.  L’élaboration d’une telle stratégie doit faire appel à tous les acteurs de la filière (pouvoirs publics, associations et organisations professionnelles, scientifiques, etc.) qui auront un rôle déterminant dans la réussite de cet objectif.

Dans ce contexte et afin d’apporter une contribution àla relance de la filière agrumicole dans notre pays, qu’une première initiative(première édition) intitulée : «  Journées Méditerranéennes  sur l’agriculture : situation actuelle et perspective » a été organisée en décembre 2014 parl’Institut des Sciences AgronomiquesdeChlef en collaboration avec le laboratoire de Production et Protection des Culturesdans la Région de Chlefde l’Université HassibaBen Bouali  de Chlef. Ces journées ont permis de débattre un certain nombre de sujets, entre autres :

  • Acquis historique et rôle Socio-économique de l’agrumiculture en Algérie
  • Situation Phytosanitaire des agrumes
  • Ressources humaines et Gestion du matériel de propagation
  • Programme de certification

Ces journées ont regroupé, des professionnels, des représentants du pouvoir public et des chercheurs universitaires nationaux et étrangers, se sont soldées par des recommandations très constructives comme :

  • Encourager la coopération avec les centres internationaux des Agrumes.
  • Constitution d’un réseau, voire site Internet qui active et diffuse des
    bulletins d’avertissement, d’information et de vulgarisation sur l’agrumiculture.
  • Procéder à l’installation des stations d’expérimentations au niveau de la wilaya.

Suite au succès obtenu lors de ces journées et tenant compte des recommandations énoncées lors de la première rencontre et d’une requête des différents acteurs de la filière. Il a été jugé utile d’organiser une deuxième édition des « Journées Méditerranéennes sur l’agriculture », avec pour but de Relancerla filière agrumicoleen Algérie » et de débattre les questions suivantes :

  • L’importance de valoriser les variétés et porte greffes adéquats des agrumes ;
  • Application des modes de production modernes pour une amélioration

quantitative et qualitative du produit ;

  • La production de plants d’agrumes certifiés ;
  • Prévention de l’introduction ou diffusion de maladies émergentes des agrumes.

Date

24 Jan 2017

Heure

08:00 - 16:00
Université Hassiba Benbouali de Chlef

Lieu

Université Hassiba Benbouali de Chlef
Ouled Feres, Chlef, Algérie
Catégorie