Accueil » L’Université » Découvrir l'Université » Origine et histoire

Origine et histoire

origine-et-histoire

La formation supérieure dans la wilaya de Chlef a commencé durant l’année 1983-1984, avec l’ouverture de l’Institut National d’Enseignement Supérieur de Génie Civil (INES-GC) qui comptait 144 étudiants inscrits. (Décret n°83/623 du 5 novembre 1983). Cet Institut National assurait la formation du tronc commun de technologie et d’ingénieurs d’Etat en Génie Civil.
Deux nouveaux Instituts nationaux d’Enseignement Supérieur (Hydraulique et Agronomie) ont ouvert leurs portes durant l’année universitaire 1986 – 1987 (Décret n°86/166 du 05 août 1986), date ayant coïncidé avec la réception des infrastructures des I.N.E.S, dotés d’équipements pédagogiques destinés aux différents ateliers et laboratoires.Depuis 1988, d’autres filières de formation ont été ouvertes, comme :

  • Génie Mécanique.
  • Électrotechnique.
  • Informatique de gestion.
  • Comptabilité et Fiscalité, etc.

Les I.N.E.S de Chlef ont été regroupés sous l’autorité d’une seule direction avec la création en 1992 du Centre universitaire de Chlef (décret n°92/293 du 07 juillet 1992). Dès lors, le Centre universitaire n’a cessé de solliciter la tutelle pour l’ouverture d’autres filières, très convoitées par les futurs bacheliers. Ainsi, des filières du cycle long et cycle court ont vu le jour, comme :

  • Sciences économiques.
  • Sciences de gestion.
  • Sciences juridiques et administratives.
  • Littérature arabe.
  • Génie des procédés.
  • Informatique.
  • Sciences de la nature et de la vie.
  • Biologie.

En 2001, le Centre est érigé en Université (Décret n° 01/209 du 23 juillet 2001), avec une composition de trois facultés :

  • Faculté des Sciences et Sciences de l’Ingénieur.
  • Faculté des sciences de la terre et des sciences agronomiques.
  • Faculté des sciences humaines et des sciences sociales.

Et en vertue du décret exécutif n° 06/112 du 11 mars 2006 portant la restructuration de l’Université de Chlef, cinq facultés et un Institut ont vu le jour à savoir :

  • Faculté des Sciences et Sciences de l’Ingénieur.
  • Faculté des Sciences Agronomiques et Sciences Biologiques.
  • Faculté des Sciences Economiques et Sciences de Gestion.
  • Faculté des Sciences Juridiques et Administratives.
  • Faculté des Lettres et Langues.
  • Institut de l’Education Physique et Sportive.

En suivant ce processus pédagogique de réforme, l’Université a ouvert dès l’année universitaire 2007/2008 deux nouveaux domaines dans le système LMD à savoir :

  • Droit et Sciences politiques.
  • Sciences humaines.

Après la réussite qu’a connu la première étape du système LMD, notre université a procédé en 2008/2009 au master avec l’ouverture de plusieurs spécialités :

  • Sciences et Technologie.
  • Génie de Procédés.
  • Sciences de la nature et de la vie.
  • Biologie de la reproduction.
  • Eau et environnement.
  • Nutrition humaine.
  • Sciences des aliments.

Avec la rentrée universitaire 2009/2010, la faculté des Langues et des Lettres a intégré deux nouveaux domaines celui de :

  • Langue et littérature Arabe : Langue Fonctionnelle.
  • Sciences Sociales : Sociologie : Criminologie.

Concernant la formation en Master notre université a bénéficié cette année de différentes options dans les domaines suivants : Sciences et Technologie, Sciences de la Nature et de la Vie, Sciences Economiques, de Gestion et Sciences Commerciales, Sciences et Technologies des Activités Physiques et Sportives.
Il est à noter que la rentrée universitaire 2010 – 2011 a connu la vulgarisation du système L.M.D au niveau de toutes les facultés ainsi que la restructuration de l’université en sept facultés et deux instituts en vertu de décret 11/40 du 6/02/2011.

  • Faculté de Technologie.
  • Faculté de Sciences.
  • Faculté des Lettres et des Langues.
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales.
  • Faculté de Génie Civil et d’Architecture.
  • Faculté des Sciences Economiques, Commerciales et Sciences de Gestion.
  • Faculté de Droits et Sciences Politiques.
  • Institut des Sciences Agronomiques.
  • Institut d’éducation physique et sportive.

L’UHBC a connu aussi la création du 4 é vice rectorat chargé du 3 é cycle, l’habilitation universitaire, la recherche scientifique et l’enseignement supérieur en post-graduation.